En Irak, la crise perdure. Les attaques violentes perpétrées par des groupes armés continuent à chasser les gens de leurs maisons et communautés. Bien que certaines régions aient été libérées et sécurisées, les conflits empêchent toujours plus de trois millions d'Irakiens de rentrer chez eux en toute sécurité. Vivant dans des bâtiments inachevés, des familles d'accueil ou des camps, ils bénéficient d'un accès limité aux services de base. Le système de santé est tout particulièrement touché.

NOS PROGRAMMES

Soins de santé – Medair dirige une clinique de soins primaires dans un camp qui accueille plus de 18 000 personnes déplacées à cause de la violence. Une équipe de santé communautaire visite chaque tente pour promouvoir des pratiques sanitaires et alimentaires meilleures. Nous avons mis sur pied un programme d'alimentation à l'intention des mères et des enfants souffrant de malnutrition.

Lorsqu'ils regagnent leurs communautés, les Irakiens sont souvent confrontés à une destruction quasi totale. Medair fournit des médicaments et du personnel à quatre cliniques et continuera de le faire jusqu'à ce qu'elles redeviennent autonomes.

Des équipes médicales mobiles – Les systèmes de santé des communautés d'accueil souffrent de l’impact de l'exode provoqué par la violence. Par conséquent, un grand nombre de personnes ont des difficultés à se faire soigner à proximité ou ailleurs. Pour y remédier, Medair gère des équipes médicales mobiles qui administrent des soins aux personnes qui en seraient autrement dépourvues.

Assistance en espèces – Medair offre aux familles déplacées les moyens de s’abriter et d’acheter des articles de première nécessité en attendant de regagner leur domicile. 

Histoires liées

OFFRES D'EMPLOI